MEMBRES FONDATEURS

Le Collectif Sur la cime des actes est une compagnie de théâtre créée à Toulouse en 2016 par Romain Picquart à sa sortie de l’ATELIER du Théâtre national de Toulouse et par Luc Michel à sa sortie de l’ENSATT. 

ROMAIN PICQUART

Romain Picquart intègre le Studio de formation théâtrale de Vitry-sur-Seine en 2012. En 2013, il fonde la Compagnie Tisseurs de Songe avec laquelle il co-créé le spectacle jeune public Raconte-moi une… et co-met en scène le Roi se meurt de Ionesco avec Kenan Desaldeleer. Il intègre en 2014 l'ATELIER du Théâtre national de Toulouse. Il joue en 2015 dans Masculin Féminin Variation d'après Jean-Luc Godard, mise en scène de Laurent Pelly et en 2016 dans Le Dragon d'Evguéni Schwartz, mise en scène de Martin Nikonoff. Il monte le Collectif Sur la cime des actes à Toulouse et co-met en scène avec Luc Michel Caligula d'Albert Camus. En 2017, il rejoint la Cie Les Entichés pour la création Échos ruraux écrit et mis en scène par Mélanie Charvy et Millie Duyé.

LUC MICHEL

Après un diplôme de l’ENSATT en tant que réalisateur lumière en 2014, Luc Michel s’investit dans un travail de création lumière et de collaboration artistique avec de jeunes compagnies entre Toulouse, Lyon, Paris et Amiens. Il est en collaboration avec des compagnies telles que : L’Éventuel Hérisson Bleu (Picardie), La Résolue (Rhône), La Flemme (Rhône), La Cie des Voraces (Haute-Garonne). En 2015, il travaille durant six mois dans l’État de New York. Il participe au Glimmerglass Festival Opera pour observer le travail de Robert Wierzel et réalise plusieurs créations lumières pour une jeune compagnie new-yorkaise The Brewing Department. Il assiste à plusieurs master classes à la NYU-Tisch. Il revient en 2016 en France avec pour but de privilégier le travail mise en scène, en plus de la création lumière.

ARTISTES ASSOCIÉS

GRÉGOIRE BADIN DE MONTJOYE

En 2011, Grégoire Badin de Montjoye intègre le Studio de formation théâtrale de Vitry-sur-Seine. Parallèlement à sa formation de comédien, il joue dans Aladin mis en scène par Jean-Philippe Daguerre au Théâtre des Variétés, pour plus de 100 représentations, de 2011 à 2013. On a également pu le voir dans La double inconstance de Marivaux (mes Vincent Debost), dans L’État de siège de Camus (mes Romain Picquart), Scènes de chasse en Bavière de Martin Sperr (mes Juliette Duret) et Paradise de Daniel Keene (mes Doriane Gautreau et Marie Perret).

ADRIEN BOURDET

Adrien Bourdet, après avoir suivi les Cours Florent, intègre le cours d’art dramatique dirigé par Niels Arestrup et complète sa formation à l’école Auvray Noroy. Il joue dans divers pièces dont Morts sans sépulture de Jean Paul Sartre (Audrey Bertrand) avec la Cie de L’ombre noire, à Paris, en Suisse, et aux festivals d’Avignon 2012 et 2013, ou dans Woyzeck de Georg Büchner, qu’il participe à mettre en scène aux cotés de Pierre Yves Bon avec le collectif La Cantine. Au cinéma, il joue dans Les garçons et Guillaume à table réalisée par Guillaume Gallienne, et dans Amour sur place ou à emporter, réalisé par Amelle Chabi.

ARTUR CANILLAS

Artur Canillas suit un apprentissage au service lumière du Théâtre National de Toulouse pendant deux ans, couplé à une formation théorique dispensée à l’ENSATT par Christine Richier. A sa sortie en 2015, il s'associe à plusieurs projets et compagnies de théâtre ou danse contemporaine, en tant que créateur et/ou régisseur lumière, parmi lesquels Ma Vie Je T'Aimerais (trop), conception Camille Lopez, cie Route66, créé au Mans en septembre 2017. Il entre également au service lumière du Festival IN d'Avignon à partir de juillet 2016.

MÉLANIE CHARVY

Mélanie Charvy intègre le Studio de Formation Théâtrale de Vitry-sur-Seine en 2012. Elle travaille notamment avec Nadine Darmon, ou encore avec Elizabeth Mazev.  Elle fonde la Cie Les Entichés en 2014 et met en scène J’appelle mes frères de Jonas Hassen Khemiri. Elle écrit et met en scène Provisoire(s) en 2016. Elle créé en 2017 le Festival Traits d’Union au Théâtre El Duende, festival de la jeune création, et joue dans la création Le renard envieux qui me ronge le ventre de et par Millie Duyé. Elle est actuellement en cours de création d’Échos ruraux (titre provisoire) avec Millie Duyé, lauréates du prix Beaumarchais-SACD.

MILLIE DUYÉ

Millie Duyé entre au Studio de formation théâtrale de Vitry-sur-Seine en 2012. En 2013, elle joue dans J’appelle mes frères de Jonas Hassen Khemiri mise en scène par Mélanie Charvy. Elle assiste à la mise en scène et à l’écriture de Provisoire(s) de et mis en scène par Mélanie Charvy en 2016. En 2017, elle écrit et met en scène sa première pièce Le renard envieux qui me ronge le ventre. Elle obtient son Master 2 de Création Littéraire de l’Université Paris 8 - Saint Denis et écrit son premier roman Des cabanes, lauréat du Prix jeune écrivainElle créé Échos ruraux avec Mélanie Charvy, lauréat du Prix Beaumarchais-SACD 2018.

MAYA ERNEST

Maya Ernest intègre le Studio de formation Théâtrale de Vitry-sur-Seine en 2011. Elle joue sous la direction de Julie Peigné pour la création Dormir Debout d’après L’Oiseau bleu de Maeterlinck, sous la direction de Juliette Duret dans Scène de chasse en Bavière de Martin Sperr ou encore sous la direction de Romain Picquart dans Le Roi se meurt d’Eugène Ionesco. Elle met en scène Agatha de Marguerite Duras puis L’Âge Libre, création inspirée des Fragments d’un discours amoureux de Rolland Barthes (prix du Théâtre étudiant 2016).

MANON GUILLEMIN

Manon Guillemin est formée au Conservatoire d’Art Dramatique de Marseille et à l’université d’Aix en Provence (DEUST théâtre). Elle découvre « l’école russe » avec le metteur en scène moldave Mihai Fusu qui la dirige dans La femme comme champ de bataille de Matéi Visniec. Entre 2005 à 2012, elle est professeur de théâtre au Centre Kirikou à Paris. Elle intervient très régulièrement depuis 2013 en Moldavie pour y dispenser une formation à la Commedia dell’arte aux élèves de l’Académie d’Art de Chisinau et du Théâtre Aronétskaia de Tiraspol. Elle est intervenante théâtre pour la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire dans plusieurs établissement de la Seine-Saint-Denis.

VIRGINIE RUTH JOSEPH

Virginie Ruth Joseph entre au Studio de Formation Théâtrale de Vitry-sur-Seine. Elle adapte et met en scène Le Songe d’une nuit d’été, représenté au théâtre El Duende en 2015. Elle intègre la compagnie Les Entichés en 2015 avec la pièce Provisoire(s) (écrit et mis en scène par Mélanie Charvy) puis joue dans un spectacle jeune public Babanesspophilpolybabeul écrit et mis en scène par Aurore Bourgois Demachy. Elle sera prochainement à l’affiche de deux spectacles, The Moon avec la compagnie Elephant et Echos Ruraux écrit et mis en scène par Mélanie Charvy et Millie Duyé.

NICOLAS LAINÉ

Nicolas Lainé obtient en 2011 un BTS en Aménagements Paysagers avant d'intégrer durant quatre années les Conservatoires d'Angers puis de Nantes, notamment sous la direction d'Émilie Beauvais, de Pauline Bourse et de Philippe Vallepin. Il y décroche successivement le Brevet et le Certificat d'Études Théâtrales. En 2016, il intègre l'ATELIER du Théâtre National de Toulouse. Il joue dans la mise en Scène de Sébastien Bournac, l'Eveil du printemps, de Wedekind, présentée au Théâtre Sorano et dans les mises en scène de Laurent Pelly, Les Oiseaux d'Aristophane et Sur la tête, création autour des oeuvres de Prévert, présentées au TNT et en tournée.

SIXTINE LEROY

En 2011 Sixtine Leroy intègre le Studio de formation théâtrale de Vitry-Sur-Seine. Elle joue dans Dormir Debout, inspiré de l'Oiseau Bleu de Maurice Maeterlinck, mise en scène de Julie Peigné, dans Le Roi se meurt d’Eugène Ionesco mis en scène par Romain Picquart et Kenan Desaldeler, dans Le Songe d'Une Nuit d'été de William Shakespeare mis en scène par Virginie Ruth Joseph, dans Dans ces vents contraires de Jean-René Lemoine mis en scène par Florian Sitbon, dans Ground Zero, écriture collective mise en scène par Maya Ernest.

JULIEN MEYNIER

Il s’est formé au métier de comédien à l’école La Compagnie Maritime à Montpellier sous la direction de Pierre Castagné et Romain Lagarde. En 2013, il rejoint le Collectif d’artistes Le Baril. Il y interprète "Le Vieux" dans Les Chaises d’E. Ionesco, mis en scène par Aurélia Gonzalez et Alexandre Cafarelli. Il écrit avec son équipe, TEMPOS, une création multiforme qu’il met en scène en mars 2016. En 2014, il intègre L’ATELIER du Théâtre de la Cité - CDN Toulouse Occitanie. En 2017, il participe au projet Récoltes du Collectif Le Baril. Il tourne actuellement avec Ma vie je t’aimerai trop écrit et mis en scène par Camille Lopez et reprend Boum Boum, un spectacle jeune public écrit par Charly Astié.

HUGO MOREAU

Sorti diplômé de l’E.N.S.A.V. de Toulouse (parcours réalisation) en 2015, après un BTS audiovisuel montage et post-production au Lycée des Arènes à Toulouse, Hugo Moreau réalise plusieurs courts-métrages de fiction, films de commande et documentaires. Passionné par la transdisciplinarité et l’interactivité appliqué à l’audiovisuel, il a participé à différents projets transmédia, liés aux arts de la scène ou aux arts numériques. Il a récemment réalisé un documentaire sur un quartier de Toulouse « La cartoucherie », ancien site industriel, qui est en cours de réhabilitation afin de garder la mémoire des habitants.

MARTIN NIKONOFF

Martin Nikonoff est reçu en 2011 au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris. En 2015, il intègre l’ATELIER du Théâtre National de Toulouse. Il est diplômé du Diplôme d’État de professeur de théâtre. En 2016, il met en scène Le Dragon, d’Evgueni Schwartz, au Théâtre National de Toulouse en partenariat avec le Théâtre Sorano. Actuellement il travaille sur plusieurs projets : Un dieu un animal, de Jérôme Ferrari, mis en scène par Julien Fisera. En 2017, il créé avec Clément Bertonneau le Collectif OSPAS. Pour les saisons 2018-2019 et 2019-2020, il travaille avec Declan Donnellan dans Périclès prince de Tyr, de W. Shakespeare.

CAROLE NOBIRON

Après les Beaux Arts d'Angers, Carole Nobiron entre en 2012 à l'ENSATT de Lyon à la section costume. Elle conçoit les costumes de La Dispute de Marivaux mis en scène par Richard Brunel (2014) puis Résistance Selon les Mots écrit et mis en scène par Armand Gatti pour les Nuits de Fourvière 2014. Elle s'intéresse à différentes disciplines comme le spectacle de marionnette avec La grande Panthère Noire par Marion Schoevaert (2015-2016), l’opéra avec Violette mis en scène par Robert Parize (2017), la danse avec la chorégraphe Anan Atoyama ou encore sa récente collaboration avec Vincent Macaigne pour Je suis un Pays. Elle signe les costumes d’Echos ruraux écrit et mis en scène par Mélanie Charvy et Millie Duyé.

AURÉLIEN PAWLOFF

Aurélien Pawloff intègre le Conservatoire à Rayonnement Régional de Perpignan en 2009. Il entre au Studio de formation théâtrale de Vitry-sur-seine en 2013 et intègre, en 2015, le Cycle Spécialisé du Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris. En 2013 il joue dans J’appelle mes frères de Jonas Hassen Khemiri mis en scène par Mélanie Charvy. En 2016, il joue dans Provisoire(s) de et mis en scène par Mélanie Charvy. En 2017, il joue dans Le voyage de Benjamin mis en scène par Brigitte Jaques-Wajeman et Boys Don’t Cry mis en scène par Maya Ernest. Il jouera dans Échos ruraux écrit et mis en scène par Mélanie Charvy et Millie Duyé ainsi que dans Le problème de Terrence écrit et mis en scène par Mathias Bentahar.

LOUVE REINICHE-LARROCHE

Après une initiation précoce à la comédie, grâce à Sotigui Kouyaté, Louve Reiniche-Larroche vivra les coulisses d’Hamlet au festival d’Aix-en-Provence dans une mise en scène de Peter Brook. Louve entre au Cours Florent en 2005 aux Ateliers Jeunesse. Elle poursuit son cursus théâtral et intègre la formation professionnelle. Après avoir cofondé le collectif des Ames Visibles, on a pu la voir dans Mein Kampf (farce) de George Tabori, On purge (bébé) ! de Georges Feydeau, Love and Money de Dennis Kelly, Le Dragon d’Ewgueni Schwartz et Ceux qui avaient choisi de Charlotte Delbo. Elle co-crée Te Tairas-Tu ? spectacle danse-musique-théâtre, et travaille actuellement sur sa nouvelle création Le bruit de ses pas